29 Avr

Ecriture collaborative – La méthode Colligence

  • Par : Véronique Campillo
  • Ecriture
  • 0 Comment

Avez-vous déjà essayé d’écrire en mode collaboratif, ne serait-ce que quelques phrases pour introduire un sujet ? Cela fait quelques années que j’expérimente le collaboratif autour de l’écriture et j’ai créé ma méthode d’accompagnement. Pourquoi ? Parce que j’entendais toujours les mêmes frustrations : « C’est toujours les mêmes qui s’y collent », d’autres : « J’ai tellement de choses à dire, mais je suis bloqué(e) », ou d’autres encore : « Ecrire, c’est pour les gens qui aiment être seuls »…

L’article de Wikipedia sur l’écriture collaborative nous dit : La définition de l’écriture collaborative fait l’objet d’une controverse. En particulier, la délimitation d’une écriture individualisée et d’une écriture collaborative varie dans la littérature scientifique : « Où une petite contribution et une assistance éditoriale s’arrête et où la collaboration débute ? Il n’y a pas de réponse définie »Denis Cristol, dans son article (à lire absolument) : Ecrire ensemble oui mais comment (abonnez-vous à son blog Apprendre autrement !), décrit 5 niveaux de collaboration. Je m’intéresserai aux 3 derniers :

3. Enrichissement des textes individuels par itérations de correction

4. Écriture d’un texte en commun, chacun réalisant sa propre contribution

5. Écriture intégrale d’un texte en commun

Pour réussir un processus d’écriture collaborative (ou d’ailleurs n’importe quel autre processus d’intelligence collective), il me semble qu’il est fondamental de savoir ce que l’on est en train de faire, et ça, c’est tellement simple quand on accompagne les autres ! Mais quand on est soi-même dans l’action, est-il si facile de faire ET de se voir faire ? J’ai créé ma méthode à partir de la Théorie U car c’est un méta-modèle qui permet de valider ce qu’Otto Scharmer exprime ainsi : « Ce n’est pas ce que nous vivons qui importe, c’est notre manière de le vivre ». Alors en mettant ensemble mon goût de l’expression, de la créativité et de la structure, d’une part, et mes compétences d’accompagnement des processus d’intelligence collective, cela a donné la méthode Colligence. Mais d’abord, qu’est-ce que cela apporte vraiment ? Pourquoi ne pas faire appel à un journaliste compétent, connaissant bien le sujet, et capable de produire du contenu riche, structuré et intéressant ? Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire, mais l’écriture collaborative c’est autre chose et cela va apporter autre chose qu’une belle plaquette, un beau livre blanc…

Qu’apporte l’écriture collaborative ?

  • le partage d’un champ sémantique qui va faire office de « liant identitaire » (on raconte la même histoire)
  • permettre à chacun et au groupe de grandir et donner du sens au collectif
  • la mise en commun et le croisement des expertises, qui va produire notamment de l’innovation
  • le partage d’un savoir à partir de plusieurs angles de vue (pour la plus grande joie du lecteur)
  • la fierté d’avoir participé à une production concrète

Les étapes clés

Chacune de ces étapes peut être accompagnée en fonction de la maturité du groupe d’écrivants.

• Connaître et appliquer les règles de base de l’intelligence collective
• Partager une compréhension du monde
• Savoir activer son processus créatif et produire
• Savoir collecter et partager
• Accepter la critique
• Savoir éditorialiser et publier

Le juste dosage du présentiel et du virtuel

L’outil ne fait pas la réussite ! Mais il peut y contribuer et si l’on reprend les 3 niveaux de collaboration, voici les outils que je suggère :

3. Enrichissement des textes individuels par itérations de correction : Microsoft Word ou tout autre outil de traitement de texte (de préférence avec une fonction de marques de révision).

4. Écriture d’un texte en commun, chacun réalisant sa propre contribution : saluons ici un nouvel arrivant dans les outils d’écriture collaborative, editionsinedits.com, écrivez un roman ou une nouvelle en créant des arbres (et en évitant qu’on en coupe trop).

5. Écriture intégrale d’un texte en commun : Google Docs, où l’écriture simultanée de plusieurs auteurs est facile (attention aux règles de respect des écrits de chacun !)

Quelques réussites

Un ouvrage collaboratif accompagné avec la méthode Colligence : Intelligence Collective, Leadership et bien commun, collection Colligence chez Yves Michel Editeur.

Un livre blanc en téléchargement gratuit : Spiritualité et Leadership dans les organisations, publié par Colligence.

Spiritualité Leadership LivreBlanc

 

Bonne lecture !

Pas de commentaires

Laisser un commentaire